Jigoku


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lestat Arashi [En construction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat Arashi
Novice
avatar


MessageSujet: Lestat Arashi [En construction]   Dim 27 Sep - 23:01


LESTAT ARASHI

I. Personnage




Spoiler:
 

Nom :: Arashi
Prénom :: Lestat
Surnom :: Ani. Il lui est donné par son maître, et déjà qu'il le tolère très
difficilement (ça le met mal-à-l'aise)... Bref, si vous voulez vivre, abstenez-vous de
lui en donner.

Race :: Loup originel
Age :: 27 ans

CLAN :: Rebelles

Classe :: Guerrier
Niveau :: M
Rang ::: Garde du corps

Guilde :: aucune

Élément :: Glace
Sortilèges :: Il Il ne se sert jamais de la magie pour attaquer, cela étant contre son étique. Si un combattant maîtrisant la glace l'affronte cependant, même émérite, celui ci ne gênera pas Lestat, qui se servira de ses pouvoirs pour ôter cette gêne. Il n'attaque donc pas, et s'en sert très peu. Cependant, par temps de neige, le froid ne l'arrête pas. Posséder ce pouvoir l'immunise. Il aime lorsque personne ne le regarde en jouer, et tisser des arabesques de glaces dans son verre d'eau.

Armes :: Comme pour la magie, les armes répugnent à Lestat. Pourtant,
il c'est entraîné à savoir manier chacune, car son honneur n'est rien, mis en
balance avec la sauvegarde de son maître.

Il a ainsi rompu une des règles non formulées de sa race. Néanmoins, son nom est connu est reconnu sur le champs de bataille, aussi ceux ci ne lui posent ils pas de problème, lorsqu'il vient à les croiser. Il est rompu au maniement de toutes sortes d'armes, étendant ses connaissances dès qu'il en à l'occasion. Il s'entraîne très régulièrement. A ajouter à cela une maîtrise des arts martiaux qui dépasse de
loin le pratiquant moyen, son corps lui servant le plus souvent d'arme. Le combat est une seconde nature, et il a développé cet art comme un sixième sens. Mains, dents, pieds... Possédant une maîtrise de sa transmutation absolument parfaite (là aussi de nombreuses heures a s'entraîner), il peut ne faire muter très brièvement qu'une partie de son corps (par exemple allonger ses canines exagérément pour déchiqueter), (transformer sa main en patte et déchirer le poitrail de l'assaillant) mais de telles démonstrations l'affaiblissent. Plus il y a recours, plus il perd d'autorité sur son coté loup.

Le risque? Une transmutation totale... Ou qu'il perdre connaissance, s'il va trop loin et résiste a sa nature première. Néanmoins, dans l'ensemble cela ne lui pose pas de problème. Étant un loup originel, sa force est plus grande, il peut donc résister plus longtemps. Et même transformé, il garde le contrôle de ses actes. Il possède un bon
arsenal, et se sers généralement sur les cadavres s'il faut trancher un lien, par
exemple. Il est continuellement armé de deux lames dont il ne se sert pas pour
batailler, sauf nécessitée urgente. Les seuls adversaires qui seraient aptes à le défaire sont les lieutenants et leur maître. Il fait en sorte que cela reste ainsi.

Équipement :: Lestat possède une armure de cuir et d'acier. Elle est peu égratignée, car peu de personnes survivent longtemps face à lui. Sinon, elle lui sert lorsque les combats s'éternisent. Aussi est elle renforcée aux genoux, grâce à un ingénieux et très perfectionné système de plaques, aux coudes, au torse, aux poignets, aux genoux, aux chevilles et a la gorge par un métal noir, extrait de l'intérieur d'un dragon et façonné par les elfes. Inutile de dire que ce petit bijou est onéreux.

Le cuir (de dragon) est noir et très difficile à percer. cependant un coup assené avec suffisamment de puissance permettrait d'entrer. Les pièces sont changeables, aussi l'équipement de Lestat est il tout le temps opérationnel. Il possède plus de pièces de rechange qu'il n'en faut, et ne cesse de s'en faire livrer, histoire d'être sur de ne pas risquer de se retrouver en manque. Lorsqu'un choc trop violent est occasionné, et qu'une pièce de l'armure est percée, celle ci se désagrège, permettant de ne pas comprimer la chair et de permettre à ses gênes de loup de faire leurs oeuvres, c'est à dire le soigner. Pour celà, il applique régulieremment une lotion à l'interieur de son armure, si bien que quand il la retire, on dirait qu'il c'est huilé le corps.

Style de combat :: ... Il n'en a pour ainsi dire aucun de défini. Lestat saute sur
l'adversaire et l'égorge promptement, romps le corps a corps, bondit sur le suivant
et continue le carnage. Il est très rapide, et ne reste jamais très longtemps au même endroit, presque insaisissable, afin de ne pas laisser le temps a l'adversaire de riposter.
Cependant, il peu changer de méthode de manière radicale en quelques secondes, si
celle qu'il utilise n'est pas probante. Il s'adapte a toutes situations, et ce
jusqu'à l'élimination de l'ennemi. Qu'il ne tue que rarement... Son jeune maître ne supportant pas cela. Il le suit comme son ombre, faisant place nette autour de lui, et s'absente lorsqu'il n'a plus besoin de protection, aidant le groupe formé par la résistance au maximum. Il a compris que chaque mort rendait l'enfant malheureux, et comme il ne supporte pas de voir ne serait ce que la tristesse dans les yeux roses, il prend soin également de la compagnie, même si à vrai dire, elle ne représente rien pour lui. Bien sûr, ce comportement est affectif, mais comme Lestat n'est pas du tout objectif, il se trouve toujours une excuse sur le moment.

HISTOIRE ::

Lestat évolue à travers les différentes factions sans s'attacher a aucune. Son début de vie est difficile. Né d'une lignée d'ascendance noble, il ne se souvient pas de ses parents, tous deux loups originels, un des derniers couples purs de cette race perdue. Lors d'un raid, le bébé est ôté au parents et vendu à prix d'or à un riche acheteur. L'enfant est bien traité. Mais à cinq ans, âge ou les crocs blancs caractéristiques de son espèce et la force non négligeable qu'ils doivent commencer à se développer devrait apparaitre, celui-ci est chétif, presque maladif. Il n'est pas particulièrement attrayant, et encombrant. Les préparatifs couteux des guerres et rixes font qu'il se retrouve à la rue, abandonné. Contre toute vraisemblance, il survit au milieu hostile dans lequel il à été catapulté, s'adaptant, volant, dormant près des ordures, chassant les rats, puis plus tard les chats afin de se nourrir. La maladie ne l'atteint pas, et les traits s'affirment, d'une grande finesse. Il est de nouveau capturé, à cause de son physique avantageux, en attendant qu'il grandisse. Il à sept ans. Il n'est pas particulièrement bien traité, et fouetté lorsqu'il désobéit, mais comme il à l'habitude, il juge ca normal. La force brute grandit en lui petit à petit. Les crocs convoités apparaissent. Comprenant qu'il va servir d'arme de guerre s'il se fait découvrir, il tache de paraître plus faible qu'il n'est, connaissant la nuance entre lui et les loups garous, et il parvient a abuser son propriétaire.

Il le haïssait. Celui ci néanmoins le inculqua l'art de la lecture, de l'écriture, et développa sa pensée. avant d'être un guerrier, c'était un érudit, intelligent. Il avait dans l'idée de faire du jeune homme une sorte de bras droit soumis. sauf qu'un loup ne se soumet pas... ou du moins pas si facilement. Un soir qu'il lavait laissé détaché, le jeune homme l'attaqua. Il ne réussi pas à le tuer mais le blessa. Il reçu une forte correction, mais l'homme ne le tua pas. en effet, il venait de découvrir un potentiel guerrier qu'il ignorait jusque là. Il le fit combattre pour son plaisir et celui de sa cour, dans la grande arène de la résidence. Lestat tua ainsi tout opposant. Ours, hommes... un jour, on fit entrer un animal déchaîné. Un loup. Lestat refusa de se battre. Son maître, ulcéré, ordonna qu'on laisse l'animal achever le garçon. et c'est en effet ce qui sembla arriver... le loup planta ses crocs dans la gorge de Lestat et la déchira. Le jeune garçon retomba en sol, sans vie. Il avait alors 8 ans. Il fut jeter a la fosse commune, et on brula son corps avec ceux qui étaient déjà dans le charnier. A ce moment là, le jeune homme avait repris trés legerement conscience. Il plongea sous les corps en decomposition, manquant settouffer a cause de la pestilence, et attendit que le feu cesse. Il mourrait de chaud, et le sang ainsi que les diverses substances corporelles des morts le maculaient. Son odorat sur dévelopé failli le rendre fou. Il sentit la bessure cicatriser, et souffrit tout le temps que dura le processus. Au petit matin, il s'extirpa des corps du dessous, et sentit les braises encore chaudes le bruler. Il regarda un moment le charnier, puis senfuit. Il se rendit au ruisseau le plus proche et se nettoya longuement. La, un groupe de vagabonds samusaient. Ils voulurent samuser a embeter le jeune garcon qui avait lair perdu... Et finirent dechiquetés. Il fut arrété et jugé, et gagna la prison. Il y passa deux ans, avant de sauter tres simplement le mur, et de sevader. a dix ans, il en paraissait 14. Il se mit a travailleR. Ne sachant que ce battre, il sengagea dans diverses milices, troupes de chasses, groupes de mercenaires. Lorsque le patron commencait a vouloir le garder, il s'en allait. Iol tuait sans distinction, et restait resolument seul. Il entendit parler de la guerre des clans, et y participa souvent de loin. Un jour, il croisa la route de son ancien maitre. Son nouvel employeyr.... Lhomme ne le reconnu pas. Lestat avait 11 ans. Il en parraissait 17. Il serait trss bientot adulte. Sans une explication, lhomme loup se jetta sur le maitres darmes et le mordit sauvagemment. Lhomme ne dut sa survie qu'a un bon reflexe, et lepée trancha labdomen du loup, qui se jetta sur lui de nouveau, et le dechiqueta. Il partit sans une explication. Il passa la nuiit a sinterroger, et au matin decida quil devait donner un peu de sens a sa vie. Laeducation quil avait recue et quil avait soigneusement oubliée tout ce temps reparu, et lestat perdit son aspect de bzete poiur gagner celle dhomme sauvage. Il etait toujours innacessible, mais indeniablement... plus humain. Lors de ses 16 ans, le jeune homme loup tomba dans une embuscade. fou de rage, il sauta a la gorge du premier homme, le second lui plantant la lance quil tenait. Il se battit avec le bois fiché dans le dos. Il brisa celui ci mais ne reussi pas a retirer la hampe, la plaie ne cicatrisant pas. Il se vida peu a peu de son sang. Autour de lui, les assaillants etaient troublés par larrivée dune troupe, et penderent a fuir. Mais le loup tua a ce moment le jeune dernier de la troupe, provouant la fureur de celle ci. Ils lui sauterent dessus.... Lestat ne du la vie sauve qu'a lintervention d'un homme, qui de son cehval, renversa celui qui comptait lachever. Il n'en restait qu'un, mais celui ci laurait eu. sous la douleur, il etait resté sous sa forme animale. Il neu aucune reaction lorsque lhomme le ramassa, ne le sentant pas. Il etait jeune loup, deja un des plus grands qu'on ai pu voir, mais loin de sa taille d'adulte. Ryoku pu donc le deplacer. Le jeune Ket’, qui était alors en train de jouer avec
Aedan, un louveteau auquel il était lié, fut attiré par cet animal. Il prit alors son protégé dans ses bras et s’agenouilla
à côté de l’animal blessé.

« Il a des bobos papa, il faut le soigner ! »

Le jeune garçon venait de toucher le loup, voulant vérifier s’il était encore apte à réagir. A cet instant l’animal montra
les crocs mais l’enfant, encore trop jeune pour comprendre ce contenta de lui montrer Aedan, lui signalant qu’ils étaient
pareils tout en lui souriant et lui tendant la main pour qu’il la sente et n’ait pas peur, comme on le fait avec un petit
animal craintif. Le loup cessa alors toute réaction. Quelques jours plus tard Ketsueki revit l’animal qui n’était en fait
autre qu’un loup-garou. Son père le lui présenta sous sa forme humaine, sous le nom de Lestat et lui expliqua que désormais,
il serait toujours à ses côtés. C’est ainsi qu’il se retrouva dès son plus jeune âge avec un garde du corps. Au début,
l’enfant ne posait aucun souci à son responsable, docile il obéissait, il n’était pas le genre d’enfant à enchaîner les
bêtises. Cependant, alors qu’il atteignit l’âge de 12 ans, les choses se compliquèrent, ce qui n’était pas pour faire plaisir
à Lestat. Ketsueki voulait lui aussi agir pour les rebelles. Jeune intellectuelle, il commençait très tôt à comprendre le
monde qui l’entourait et fut saisit des mêmes idées utopistes que son père. Il essayait donc bien souvent d’aller dans les
missions. Quand son père l’apprenait, il ne cessait de lui répéter qu’il était trop jeune. Cependant il lui arrivait de
réussir à tromper sa vigilance, pas celle de son garde du corps par contre. Ce dernier parvenait toujours à le suivre et à le
protéger. Le jeune adolescent s’était prit d’affection pour lui, aussi il évitait de faire des remarques sur son
comportement. Cependant il ne lui avait jamais expliqué son attachement, sachant très bien qu’il ne restait que parce que son
père lui ordonnait et que le loup-garou était lié à lui et ne pouvait qu’obéir au chef des rebelles.

Les années s’écoulaient et rien ne changeait. Les luttes s’enchaînaient, les rebelles subissaient des pertes mais encore et
toujours, la violence persistait et les clans trouvaient des moyens de s’entre tuer. Aussi Ryôku décida de lancer une mission
bien plus périlleuse que les autres. Le clan Hon’ba était l’un de ses plus farouches adversaire et aussi une de ses cibles
préférée lors des destructions de matérielles. Ce jour-là il lança une grande offensive ayant pour but de détruire un nombre
maximal d’armes. Une opération suicide car s’attaquer à tout d’un coup réduisait les chances de passer sans se faire
remarquer par les gardes. Le jeune Ketsueki, alors âgé de 16 ans décida de participer à cette mission, sans prévenir son père
. Une fois la nuit tombée, les troupes rebelles passèrent donc à l’offensive et la destruction commença. Seulement le clan ne
fut pas pris au piège et bien vite, de nombreux hommes vinrent défendre leurs armes. Les combats furent engagés. Ryôku se
retrouva alors dans une situation délicate mais au même instant son fils était clairement en danger de morts. Lestat alla
donc défendre l’adolescent mais ne pu arriver à temps pour sauver le chef des rebelles qui succomba aux coups de son
adversaire. Malgré l’effervescence du moment, Ketsueki remarqua le corps étendu et ensanglanté de son père. Une étrange
sensation l’envahit alors et une rage qu’il n’avait jamais perçu lui vrilla les entrailles. Sans réfléchir il se saisit de
l’épée de son père et se rua sur les adversaires. Habiles aux combats mais surtout renforcé par sa colère il les massacra
tous les uns après les autres. Ses coéquipiers ne le reconnaissaient pas mais n’osaient s’approcher. Bientôt l’enfant fut
couvert de sang, les cadavres jonchaient le sol et l’odeur de mort planait. A cet instant le gamin fut saisit par Lesta qu’il
le maintenait, cherchant à le calmer. Encore sous la colère Ketsueki se débattit, les premières larmes coulèrent sur ses
joues, il frappait violemment son garde du corps, l’ordonnant de le lâcher et de le les laisser aller tuer tous les autres.
Après quelques instants pourtant il sombra dans l’inconscience. La violence de ses émotions et la fatigue avaient eu raison
de lui et son esprit s’était échappé pour quelques instants dans de sombres méandres.
A son réveil, Ketsueki était allongé dans son lit, un homme s’approcha de lui et lui affirma qu’on allait organiser les
funérailles de son père. Cela le ramena brutalement à la réalité et les images de la veille se mirent à le hanter. Pourtant
, avant qu’il ne puisse se laisser emporter par les visions monstrueuses de ses victimes hurlantes on lui rapporta qu’il y
avait un risque d’émeute site à la découverte d’un loup-garou dans le village. Sans plus attendre le jeune garçon se rendit
sur les lieux et découvrit Lestat au milieu de la foule. Il s’interposa alors, ordonnant qu’on le laisse tranquille, qu’il
n’était autre qu’un fidèle serviteur de Ryôku, désormais décédé. Il annonça ensuite qu’il reprenait la tête du clan. Lestat
lui déclara alors qu’à la mort de son père, il était désormais lié à lui et que par conséquent il resterait à son service.
Le flambeau venait donc de changer de mains et Ketsueki, appuyé par Aedan son fidèle loup et Lestat son garde du corps,
s’était retrouvé à 16 avec un clan sous sa responsabilité. Heureusement un général de son père était là pour l’aider et lui
apprendre à gérer tout cela.

A 18 ans Ketsueki était donc le chef actif des rebelles. Toujours en mission, il ne lui arrivait presque jamais de laisser
ses partenaires y aller seul. L’action de son clan avançait grandement alors que de violents changements s’annonçaient.
L’adolescent ne savait pas qu’elle serait l’issue de toute cette lutte mais il faisait tout pour garder espoir et pour
motiver son peuple. Ce dernier était le seul à connaître son vrai visage, ses adversaires ne connaissaient pas son identité
et ne savaient donc pas à qui s’attaquer pour faire taire ce mouvement de révolte utopiste.

Caractère :: Je crois que vous l'aurez compris, Lestat n'est pas le doux et adorable agneaux... ni le loup débile du conte. Mais un loup... indubitablement. Froid, dangereux. Mortel. Sa vie a forgé le métal gelé de sa conscience, et il faut composer avec. D'un naturel plutôt calme, il ouvre très rarement la bouche, sauf pour parler avec son maître. Il arrive même à avoir des discussions relativement longues avec, c'est pour dire. Lestat communique également par mimiques, assez complexes et indétectables pour un œil non exercé (sauf lorsqu'il montre les dents) que le jeune homme sait décrypter, a cause du temps qu'il a passé en sa compagnie. Peu souriant, il n'est pas le compagnon rêvé. Ses valeurs sont profondément ancrés en lui, et même sil a renié sa liberté totale, la loyauté reste impossible a contourner pour lui.

Il aime sincèrement Kets', même si il ne l'admettra jamais a voix haute (même sous la torture) et considère qu'il lui doit tout. Il lui colle au train comme un chien, ou plutôt une ombre indissociable, toujours accroché a ses pas. Il ne se met jamais en colère, et si un homme lui déplait hautement, il passe directement aux châtiments corporels, sans prévenir. Les rixes sont cependant rares, notre garde du corps ayant très mauvaise réputation. Il mourrait pour son maitre sil le fallait, et préfère se faire couper en morceau plutôt qu'il lui arrive du mal. Toute son existence est axée sur la petite personne aux yeux roses. Il l'appelle d'une seule et unique façon s'il à le choix: my lord.

Goûts : Lestat aime l'effort physique. Il aime courir, sauter, bondir, et tient difficilement en place, ce qui contraste quelque peu avec son caractère calme, et impassible. Il aime suer, se dépasser, aller toujours plus loin. Il passe la majeure partie de son temps libre (quant son jeune maitre dors-lui même n'ayant besoin que de deux heures de sommeil, le reste consistant a des veilles éveillées lorsqu'il n'y a rien d'urgent a faire) à s'entraîner. Il aime également l'ordre, la bonne cuisine, et l'alcool. Il aime l'affrontement et le contact humain, même s'il ne va jamais à sa recherche, restant loin des gens. Niveau relations sexuelles, il n'y pense pour ainsi dire pas. En effet, chez les loups, seul l'alpha à le droit de s'accoupler, et lui même ne se considère pas comme alpha donc ça règle la question... Il aime le noir, et à un attrait tout particulier pour la nuit. Il voit en effet parfaitement bien pendant les heures nocturnes, (son côté loup qui ressort) et aime se promener au dehors et admirer les étoiles. Un rien poète et philosophe, pendant ces quelques instants, il devient presque approchable. (C'est pour ça qu'il ne va pas balader souvent x)) Il aime bien entendu la lune, qui le met dans un état plus que second, et les soirs ou elle apparaît dans son entier, il est pour ainsi dire intenable. Les trois jours de sa disparition, son humeur devient morose, il est maussade et encore pire qu'habituellement. Il sait très bien dessiner, ce qu'il fait peu. Très habile de ses mains au demeurant, c'est un bricoleur hors pair, et quelquefois un armurier de talent... Le travail à la forge ne lui est pas inconnu, et il aime s'y adonner de temps en temps. Sinon... Le reste le laisse soit indifférent, soit observateur. Oh, et il adore la viande crue ou saignante, déteste les légumes, vénère le chocolat et son maitre. (Même s'il ne mangera pas ce dernier, ou du moins pas au sens literal du terme oO)

Physique :: La haute stature du garde du corps pourrait attirer le regard, si les lieux qu'il fréquente étaient emplis de moins de soldats... Si vos yeux glissent sur lui sans vous y arrêter, c'est d'ailleurs ce que vous verrez. Mais si vous cillez ne serait ce que trente seconde, votre jugement sera révisé. Et vous songerez plus a un général, ou quelque chose du genre... en vous trompant, de toute manière. 1 m 92 pour 82 kilos, les épaules larges et développées, il passe pour un soldat de bonne carrure. Sa posture parfaite laisse cependant deviner qu'il est plus que cela.

Le visage long et fin, il a le regard polaire -et d'une improbable couleur rouge-, et glace généralement le sang de ceux qui le croisent. La teinte de ses yeux est particulière, et certaines rumeurs courent a ce sujet. La plus répandue est qu'un soir de pleine lune, le loup garou à dévoré tant de ces victimes que ses yeux ce sont emplis de leur sang. La vérité ? il a hérité d'un drôle de marron, un rouge sanguin. Le nez droit et les lèvres fines, il fronce souvent les sourcils et arbore une de manière générale une expression neutre. Le sourire apparraît peu souvent sur son visage. Il est excessivement musclé, tout en finesse et en longueur. Si bien qu'il n'a rien a voir avec un tank, mais vous enverrais voltiger s'il lui en prenait l'envie.

De nombreuses cicatrices bénignes couvrent le corps de l'homme, mais seulement sur le devant, car l'homme loup n'attaque jamais de dos et fait toujours face a l'ennemi. La seule cicatrice vraiment conséquente qu'il a court le long de son torse jusqu'à son ventre et a bien failli lui couter la vie. Sa peau est très pale, et ses cheveux sont lisses, d'un noir de jais. Selon la tradition de son peuple, qui veut que le guerrier laisse ses cheveux pousser aussi longtemps qu'il se bat et ne connaît pas le déshonneur, il porte les cheveux... longs. Assez longs même pour ceux de sa race, signe de son rang de guerrier émérite (une défaite est signe de déshonneur). La tresse lui arrive en effet au bas du dos. Dénoués, ses cheveux doivent arriver approximativement en haut de ses cuisses. Lorsqu'il ne porte pas sa tenue de combat -noire- (c'est a dire jamais) il s'habille de noir, et exclusivement de noir.

Signes distinctifs :: Le collier argenté qu'il à au cou, et qui retient
une dent de dragon taillée en croissant de lune. On l'identifie très rapidement
grâce a ça, si ces cheveux d'une longueur assez impressionnante et ses yeux d'une couleur particulière ne l'ont pas trahi.

Autres précisions :: Quoi, j'en ai pas assez dit oO"?

Animal :: aucun


xXx

II. Hors jeu

Autre compte :: aucun

Votre niveau de RP :: Médiocre -sérieusement, ce n'est certainement pas à moi
d'en juger, je ne me lis pas.

Estimation de votre présence sur le forum :: hrm, 0,1... Ça dépend. Je préviendrais en cas d'absences prolongées.

Comment avez-vous connu le forum ? Par son fondateur

Autres précisions ? :: C'est pas très simple pour ceux qui souhaitent
s'inscrire! Et z'avez vu, j'ai fait ma fiche!! (il m'a juste fallu un an u_u)

xXx
Revenir en haut Aller en bas
 

Lestat Arashi [En construction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jigoku :: Les personnages :: Fiches des Personnages-
Sauter vers: